Les FONDAMENTAUX de la GESTION des FINANCES PERSONNELLES

Contrairement à la gestion des FINANCES PUBLIQUES, FINANCE BANCAIRE, FINANCE d’ENTREPRISE, la gestion des FINANCES PERSONNELLES n’est pas une thématique enseignée à l’école ou dans les universités. Chaque personne ou couple possède une définition propre, hétérogène selon chacun, et plus ou moins transmise par ses propres parents.

Pourtant acquérir une bonne compréhension des FINANCES PERSONNELLES est ce qui fait la différence une personne qui a du mal à chaque fin de mois, et une autre confortable financièrement.

Je vous propose dans cet article d’aborder le concept de CADRANT FINANCIER, théorisé par Mr KIYOSAKI, dans son ouvrage « Père Riche, Père Pauvre ».

LE CADRANT FINANCIER

Ce cadrant est un carré, composé lui-même de 4 carrés:

  • REVENUS
  • DÉPENSES
  • PASSIF
  • ACTIF

Schématiquement, ce cadrant se présente ainsi:

Le cadrant REVENUS

Ce cadrant recense toutes les sources de revenus provenant d’un acteur extérieur (salaire provenant de l’employeur, retraites/allocations provenant de l’État, etc…).

Le cadrant DÉPENSES

C’est dans cette section que sont regroupés tous les postes relatifs au train de vie quotidien (l’alimentation, les loisirs, le loyer, les mensualités de crédit, les sorties restaurant/cinéma, etc…)

Le cadrant PASSIF

Ce cadrant liste tous les biens de votre patrimoine qui génèrent plus de DÉPENSES que de REVENUS (résidence principale qui génère des travaux, des charges d’entretien; voiture qui génère des frais d’essence, coût en assurance, etc…)

Le cadrant ACTIF

Ce dernier cadrant regroupe tous les biens du patrimoine qui génèrent plus de revenus que de dépenses. Cela concerne les placements boursiers performants, des intérêts d’épargne, ou encore un investissement locatif générant du cashflow net net.

EXERCICES PRATIQUES

Voici quelques petits exemples permettant d’illustrer ce concept. Le but est de qualifier si la proposition appartient au cadrant REVENUS, DÉPENSES, PASSIF ou ACTIF.

Let’s GO!

Les propositions

  1. Sa voiture (à titre d’usage personnel)
  2. Sa voiture (à titre d’usage professionnel)
  3. Dividendes
  4. Investissement PINEL ou similaire (nécessitant un effort d’épargne ou de trésorerie personnelle)
  5. Investissement locatif rentable (cash-flow net net positif)
  6. Abonnement téléphonique
  7. Salaires
  8. Prime exceptionnelle
  9. Addiction aux jeux de hasard
  10. Résidence principale

Les réponses

  1. En générant des dépenses supplémentaires régulières (carburant, entretien, mensualités de crédit, assurance auto), ce bien qui fait parti de votre patrimoine est bien un PASSIF.
  2. Bien que la voiture génère des dépenses régulières, il s’agit d’un investissement qui génère une activité bénéficiaire. Ce bien patrimonial vient alimenter des revenus. Dans, ce cas, on peut conclure qu’il s’agit d’un ACTIF.
  3. Dans cette situation votre patrimoine financier (placement dans une ou des action.s) vient générer des revenus supplémentaires. Il s’agit ici d’ACTIFS.
  4. Ce type d’investissement qui intègre votre patrimoine nécessite un effort de votre part, pour combler le manque de trésorerie. Il s’agit d’un PASSIF.
  5. Cette fois-ci, l’investissement immobilier génère des revenus supplémentaires, nets de toutes charges. Il s’agit ici d’un ACTIF.
  6. L’abonnement téléphonique n’entre nullement dans votre patrimoine, mais apparaît comme une charge régulière. il s’agit d’une DÉPENSE
  7. Le salaire n’entre pas dans votre patrimoine. Il provient d’un acteur extérieur, votre employeur, et alimente votre cadrant REVENUS.
  8. Une prime exceptionnelle ne provient pas de votre patrimoine, mais de la décision d’un acteur externe: votre employeur. Il s’agit également d’un REVENU.
  9. Une addiction aux jeux de hasard nécessite une mobilisation régulière de ses ressources financières, et sur la durée est plus synonyme de dépenses nettes que de revenus nets. Il s’agit donc d’une DÉPENSE.
  10. Enfin, une résidence principale, bien qu’elle soit un bien patrimonial, ne génère aucun revenu. Au contraire, elle génère des dépenses courantes (taxe foncière, d’habitation, assurance habitation, entretien, réparations, ameublement, etc…). Par conséquent, une résidence principale est un PASSIF.

L'ENJEU DE PRIORISER SES ACTIFS

A présent, vous en savez plus sur la Gestion des Finances Personnelles. A travers ce cadrant qui recense les flux de trésorerie de votre style de vie et schématise votre intelligence financière, vous savez distinguer ce qui vous appauvrit (les PASSIFS), de ce qui vous enrichit (les ACTIFS).

Il est vital de développer son intelligence et son indépendance financières. Sans cela, on devient esclave de la seule source de revenus externes (salaires), et de ses dépenses (générées par des PASSIFS).

C’est d’ailleurs la raison d’être de VISION-R: proposer de l’investissement locatif rentable et qui génère des revenus passifs pour des particuliers.

 

N’hésitez pas à nous contacter à contact@vision-r.re.